Je pensais que ce livre n’était pas pour moi car je n’ai pas perdu d’enfant, je n’ai pas d’enfant

" Je pensais que ce livre n’était pas pour moi car je n’ai pas perdu d’enfant, je n’ai pas d’enfant. Je ne pensais pas qu’il pouvait m’être destiné. Pourtant dès les premières lignes de grosses larmes sont sorties et elles ne voulaient plus s’arrêter. Je suis un homme, un homme ça ne doit pas pleurer … C’est ce qu’on dit …

Tout un passé est remonté; je suis retourné 40 ans en arrière, là où le maire et les gendarmes sont venus sonner à la porte, un soir, pour annoncer que mon père avait eu un accident de voiture et qu’il était mort… Je pensais avoir "réglé" par rapport à ce moment… Il y a eu des morts dans ma vie et des morts violentes… Aussi tes mots ont résonné en moi : "j’ai pris un mur à 300km/h…"; cela m’a rappelé la violence de ces moments et ce mot "violence" est tellement infime par rapport à ce que l’on peut vivre dans de telles situations… et puis plus loin ce " Je ne serai jamais grand mère…"; je n’ai pas d’enfant et c’est un manque dans ma vie …

Alors je ne m’attendais pas du tout à vivre cela en lisant ce livre, je ne sais pas ce qui s’est passé, mais ça a fait lâcher quelque chose …

Voilà je n’ai pas vraiment de mots pour dire ce que je ressens, je ne peux dire que simplement : Merci ! " Eric

Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais ça a fait lâcher quelque chose …


" Auteure magnifique Martine Derroja. " Véronique


Quelle belle transmission. un grand merci. Un vrai basculement

" Merci, un grand merci car ces paroles ont permis à des émotions de sortir. Ton témoignage est si vrai, si simple et ramène toujours à l’essentiel. Quelle belle transmission. un grand merci. Un vrai basculement.

A dire vrai cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un livre nouveau. Très longtemps. " Valérie


Merci de me rappeler la puissance du vivant, la magie et le mystère de la Vie!

" Il y a des semaines qui ne se finissent pas comme les autres...
Je viens de terminer la lecture du livre qui décrit la traversée de Martine Derroja suite au décès accidentel de son fils Hugo à l'âge de 8 ans...
J'ai été émue aux larmes par le récit, bouleversée par la justesse du partage retranscrit par Hombeline...
Nous nous connaissions déjà à l'époque et je me souviens combien je m'étais sentie lâche de ne pas être plus présente à tes côtés, Martine. 
Mon fils aîné avait le même âge qu'Hugo et lui était vivant...je craignais de te blesser rien qu'en venant te voir... 
Tant de souvenirs refont surface avec cette lecture...
Merci de me rappeler la puissance du vivant, la magie et le mystère de la Vie! 
Et tellement heureuse de découvrir quel fut ton chemin de guérison vers la paix et la joie. 
Merci ma belle Amie aux étoiles dans les yeux. " Natacha


Elle met en échos mon histoire de père

" Il y a des semaines qui ne démarrent pas comme les autres.
Je suis ému en finissant ce livre touchant « cette étoile dans les yeux » co-écrit par Martine Derroja et Hombeline.
J’ai amorcé sa lecture hier soir et je viens de le refermer en le serrant contre mon cœur D’hommes, mon cœur de père.
Merci d’avoir témoigné, en tant que femme, en tant que mère, en tant que Martine. 
La perte d’un enfant est une traversée à la fois douloureuse et merveilleuse à te lire. J’ai apprécié la puissance et la poésie de ton histoire. Elle met en échos mon histoire de père, qui à la naissance prématurée de notre fils Quentin, a peur chaque jour pendant 3 mois de vivre la même expérience que toi. Sursautant à chaque coup de téléphone. Il n’est pas possible de se rendre compte avant d’être directement concerné. Ça m’a pris les tripes, la tête, ça m’a oppressé le coeur chaque jour, parfois encore j’ai des relents corporels de cette parenthèse inattendue, j’ai peur de le perdre, alors je danse, je pleure et les larmes qui apparaissent me font apparaître une étoile, cette étoile dans mes yeux qui me rappelle comme tu l’as partagé que : « toutes les expressions humaines sont soit un appel à l’amour, soit une manifestation de l’amour » Dr Léonard Laskow
merci  merci  merci   " Jérôme


Un cadeau du ciel pour toute celles et ceux qui on un enfant dans les étoiles

" Aujourd’hui je souhaite partager la profonde résilience d une amie, une mère veilleuse maman  son livre est un cadeau du ciel pour toute celles et ceux qui on un enfant dans les étoiles. A toute les étincelles qui brillent  M E R C I  Martine Derroja " Frédérique



Face au choc, la Vie est la réponse

Voici mon dernier article écrit grâce à Martine Derroja, sur son ouvrage tout juste sorti, fabuleux et très bien écrit, moi qui suis plutôt exigeante sur l’écriture... Ça vibre et retrace une multitude d’étapes du deuil, qui ont extrêmement résonné avec mon expérience.
J’ai été extrêmement touchée. Merci " Elodie
Voir le blog


Un livre plein d'amour

" L'amour... Aujourd'hui je souhaite mettre en lumière un livre, un livre qui me touche, un livre qui m'apprend, un livre plein d'amour. Aujourd'hui je souhaite mettre en lumière une femme. Je dis MERCI à Martine Derroja. Merci pour tes mots. Merci de nous offrir ton histoire. Merci de nous montrer le chemin. Je suis admirative de la femme que tu incarnes. Avec Amour " Pascale


Merci

" Merci. Je n'ai pas de mots pour décrire le ressenti après avoir lu ces pages. Merci " Marie


Vous avez fait un boulot remarquable avec Hombeline

" Que d’émotions, sagesse, simplicité, humilité, justesse…j’aime beaucoup la façon dont tu transmets ton histoire, vous avez fait un boulot remarquable avec Hombeline, très sincèrement. Je suis très émue de te lire. 
Je souhaite que ton témoignage de vie soit lu par beaucoup de personnes, il est très riche d’enseignements sur bien des plans. Merci à vous deux de l’avoir écrit et de le transmettre. " Aline


Lorsque l’amour renonce à toute limite, il atteint la Vérité

" Quelques mots pour te faire part de mes impressions sur ce livre courageux que tu m’as gentiment offert. J’ai pleuré, souri, ri puis repleuré… de joie. Tu étais à côté de moi en train de me raconter cette expérience si puissante ; de cette puissance d’un amour qui apparait infini ! Reçois les mots de Kabir : " Lorsque l’amour renonce à toute limite, il atteint la Vérité. Comme son parfum se répand au loin ! " Alain


Il y a des pages vraiment très fortes, comme le poème de ton frère

" Tu sais que le lendemain où j'ai commencé la lecture de ton livre/témoignage, j'ai rêvé de ce livre et je le voyais à quatre niveaux. Je ne m'en souviens que d'un, celui qui était le plus éthéré, c'est à dire que quand je l'ouvrais, il était fait de plein de minuscules fleurs toutes bleues et elles s'échappaient, très très légères… magnifique. Merci de l'avoir publié.  Il y a des pages vraiment très fortes, comme le poème de ton frère. C'est tellement important pour les autres. Evidemment, je me doute que c'est aussi primordial pour toi. Je ne sais pas si tu connais le merveilleux livre du voyant Belline qui a perdu son fils, unique aussi, à l'âge de 20 ans. Il décrit son fils puis les connections qu'il a pu avoir avec lui puis le fait qu'il fallait qu'il témoigne. Il ne témoigne pas seulement de ce que lui communiquait son fils (dans les années 70, c'était à peine audible ce genre de choses) mais aussi de la relation d'amour à ce dernier, comment ce fils lui apprend à se détacher, à vivre sa vie. Il rappelle des phrases de Victor Hugo, écrites à la mort de sa fille "la vie n'est qu'une occasion de rencontres. C'est après la vie qu'est la jonction. Les corps n'ont que l'embrassement, les âmes ont l’étreinte " Maryse

La vie n'est qu'une occasion de rencontres. C'est après la vie qu'est la jonction. Les corps n'ont que l'embrassement, les âmes ont l’étreinte


Martine Derroja

3, rue des écoles 04300 Forcalquier


 ©photos : Martine Derroja – Création graphique K. Girault (www.commedesidees.fr) – Siret :  803 656 362 00024  - APE : 8230Z